Choisissez une couleur:

Juin 2014

couv_juillet_aout_2014_site.jpg

ok

Vidéo

Get the Flash Player to see this player.

Photo du mois

Tatu-Bola
Mascotte du Mondial 2014

Photo_Tatu_bresil_2014.jpg
En savoir plus

Album Benoît

  • Album
  • Album
  • Album
  • Album
  • Album
  • Album
  • Album
  • Album
  • Album
2012 décembre Bûche de Noël, de bois à dessert Imprimer Envoyer
buche_site.jpg

Traditionnel dessert de Noël, succulent gâteau roulé, fourré de crème au beurre, la bûche de Noël a bel et bien une véritable bûche de bois pour origine.

 

Tradition
La coutume européenne voulait qu’une énorme bûche de bois, choisie en bois de fruitier (cerisier, noyer, olivier, châtaigner) soit allumée dans l’âtre de chaque maison la veille de Noël. Cette bûche, censée apporter chaleur et lumière à la veillée, réunissait autrefois tous les habitants de la maison autour du foyer familial. Elle devait se consumer très lentement. On la laissait généralement brûler pour une durée s’étalant de 3 à 12 jours c’est-à-dire, jusqu’à l’Épiphanie.

Rituel
Le choix de la bûche, son allumage et sa décoration observaient un rituel bien précis. En effet, la bûche, qui devait être coupée avant le lever du soleil, devait être décorée de feuillage et de rubans. Dans certaines régions, on plaçait dans l’âtre autant de bûches qu’il y a d’habitants dans la maison. La tradition voulait aussi que ce soient le plus vieux et le plus jeune qui la mettent dans l’âtre. Lors de l’allumage, la bûche était bénie à l’aide d’une branche de bois conservée depuis la fête des Rameaux. Pendant la combustion, le chef de famille, pour se protéger et protéger les siens des mauvais sorts, l’enduisait de sel et, pour assurer une bonne vendange, l’arrosait de vin.  

Magie
Selon le nombre d’étincelles que la bûche produisait, des prédictions étaient faites : par exemple si le feu faisait beaucoup d’étincelles, on disait que la moisson de l’été suivant serait bonne. Les cendres de la bûche de Noël étaient précieusement conservées. On leur attribuait des vertus magiques et protectrices: elles préservaient la maison des accidents, des maladies, de la foudre…
La disparition de cette tradition coïncide, ironie du sort, avec celle des grands âtres de cheminée. La date de naissance du dessert qui l’a remplacée reste cependant inconnue: on ne conserve aucune trace de son créateur et les historiens ne sont pas d’accord sur l’époque de son apparition sur les tables de Noël.

 Valeur énergétique
La bûche de Noël existe sous plusieurs formes. Sa valeur énergétique varie selon la recette et la garniture (confiture, fruits secs, marrons, glaces). En moyenne, une tranche de bûche à base de crème au beurre apporte 300 calories. Les bûches à base de crème glacée sont nettement moins caloriques avec environ 150 calories par tranche. 

Diane KASSIS



 

Ajouter votre commentaire

Votre nom:
Votre email:
Sujet:
Commentaire:
  Code de vérification. Lettres minuscules seulement et sans espace.
Code de vérification: